Rapport d’activités

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2018

EN COLOMBIE

1. JARDINS D’ENFANTS

Corporacion Umabari  (Villavicencio – Meta):

Nous y avons effectué en 2018 les derniers travaux d’agrandissement que la taille de notre terrain nous permet de faire pour un montant de 42 milles euros, entièrement financés par notre association grâce à l’aide généreuse de 3 Fondations belges.
Nous avons ajouté 2 salles de classe pour 20 enfants chacune et nous avons construit une « Maloka » salle ronde du style des constructions de la zone des Llanos, de 40m2 pour être utilisée comme salle polyvalente. . Elle sera utilisée pour y donner des classes de danse, de musique et comme salle de jeux, ce qui débloquera une salle plus ancienne et plus exiguë dans laquelle nous pourrons héberger 20 enfants supplémentaires.
Et nous avons construit une petite piste cyclable pour développer la motricité des enfants ainsi qu’un mini terrain de football.
Nous accueillons en prestation de jour à partir de janvier 2019 300 enfants de 2 à 5 ans, soit plus du double du nombre d’enfants que nous avions il y a 5 ans. Nous devrons augmenter le personnel de 4 personnes supplémentaire à cette date pour un staff de 35 personnes à temps plein.
Nous avons également construit un préau à l’entrée du Jardin d’enfant afin de protéger de la pluie les parents lors de l’entrée et sortie des enfants.
Suite à quelques petits soucis financiers dus à la baisse des indemnités reçues par l’Institut Colombien du Bienêtre Familial qui subvient à environ 75% des frais opérationnels de ce Jardin d’Enfant, nous avons dû retarder le lancement du nouveau programme de formation des professeurs et du personnel de cuisine que nous avions prévu pour cette année avec une approche pédagogique nouvelle et beaucoup mieux adaptée à nos enfants. Nous espérons pouvoir démarrer cette formation lourde l’année prochaine.
Les ateliers mensuels de formation aux parents de nos enfants (éducation, respect, non-violence et nutrition, etc) se déroulent au mieux et les résultats vont au-delà de nos espérances avec un suivi assidu de la plupart des parents.
Nous continuons également les campagnes biannuelles de santé avec la visite de médecins généralistes, dentistes et ophtalmos, pour enfants et parents.
Nous finançons directement 25% des coûts opérationnels, le reste est apporté par l’ICBF comme indiqué plus haut, et quelques dons locaux, et 85% des investissements, le solde correspond à des dons reçus en matériels par différentes entreprises colombiennes ou filiales de Groupes belges.

Corporación Tierra Nueva (Titiribi – Antioquia) :

Dans les 2 sites de Tierra Nueva (TN) aussi nous avons réalisé en 2018 d’importants travaux d’entretien absolument nécessaires pour la sécurité des enfants et pour éviter la dégradation des bâtiments les plus anciens. Ces travaux ont été entièrement financés par notre association avec l’aide là aussi d’une Fondation belge.
L’année se déroule calmement et sans surprises, TN accueille un total de 162 enfants de 2 à 16 ans en régime de jour complet pour les plus petits (2 à 5 ans) et de demi-journées pour les plus grands qui ont des cours à l’école le matin ou l’après-midi (aide aux devoirs, cours complémentaires, de morale, musique, informatique et ateliers de production de pain).
TN offre également à une soixantaine de mères de compléter  leur scolarité non terminée ainsi que des cours de travail manuel (dont la production est ensuite vendue au bénéfice de TN) , des cours sur la santé et sur l’éducation des enfants.
TN a aussi un programme médical et dentaire pour 58 enfants. Ce programme inclus aussi un éveil sur la protection de l’environnement avec plantation d’arbres, traitement et recyclage des ordures.
Le staff de TN est de 23 personnes à temps plein.
Nous finançons 85% des coûts opérationnels et 100% des investissements.

 2. PROGRAMME BECAMOS

Après avoir appuyé le programme Becamos pendant de nombreuses années, quelques donateurs ont choisi d´appuyer d´autres actions situées en Belgique. Cela nous a obligés à diminuer significativement le nombre de boursières et à privilégier certains Comités au vu des circonstances locales et de leur gestion du programme. Cette diminution se fait progressivement parce que l´OB-CE a toujours eu pour objectif de ne jamais abandonner une boursière au cours de ses études. Le programme se maintient et souhaite se pérenniser, surtout face aux nouveaux défis, par exemple à Medellín où des jeunes en provenance de groupes de guérilléros et de paramilitaires abordent ensemble leur réinsertion à la vie civile et au monde du travail, par le biais de leur éducation et formation.
Becamos veut encore davantage contribuer à l´éducation et la culture pour créer les conditions les plus propices à la construction de la paix dans un pays qui n´a pas reçu toutes les aides promises au moment de la signature des accords de paix.
Becamos- Buenaventura a permis à 7 boursières de terminer leurs études avec succès (au 1er semestre de 2017, il n´en restait déjà qu´une seule) et met fin au programme que gérait une communauté salésienne qui se retire de cette ville.
De même, Becamos-San Antonio à Bogota prépare la fermeture du programme pour concentrer le programme dans un seul Comité de Bogotá, celui de San Carlos, qui est un des plus anciens de tous et est un comité très stable et dynamique.

3. DIVERS – CIUDAD DON BOSCO

Les dons que les amis de l’OB-CE continuent à verser à destination de la Ciudad Don Bosco (CDB) servent actuellement à alimenter un fonds de secours pour tous les jeunes de l’institution dans le besoin.
L’OB-CE collabore à CDB sous forme d’actions ponctuelles
En 2017 a été lancé un atelier d’Art à Ciudad Don Bosco à Medellin pour les garçons de l’orphelinat pendant les congés d’été. Sonia Van Den Abeele et Anne Delattre sont parties bénévolement 3 semaines cet été pour monter cet atelier qui a rencontré un très grand succès, une quarantaine d’entre eux se sont montrés super enthousiastes et motivés et ont été surpris et très fiers du résultat de leurs œuvres : « pour la première fois de ma vie, on me fait confiance ». Comme il était espéré, une nouvelle édition de cette initiative a eu lieu en 2018.
L’atelier a eu lieu du 16 novembre au 5 décembre à CDB pour une trentaine d’adolescents résidants de CDB, fait par 3 dames belges, Sonia Van Den Abeele, Michou Cantaert et Anne Delattre et une française, Sylvie Heyndrickx sur le thème des poissons faits en papier mâché avec installation d’un aquarium dans la bibliothèque. Grand succès avec remise de diplômes en fin d’atelier.

EN BELGIQUE

 Visites des administrateurs de l’OB-CE en Colombie

Anne de Lichtervelde s’est rendue en Colombie au mois de mars 2018 pour visiter et suivre les différents comités Becamos et CDB.
Bernard Valette s’est rendu en Colombie du 25 novembre au 13 décembre 2018. Il a effectuée des visites à toutes les institutions aidées par l’OB-CE et a repris contact avec diverses institutions gouvernementales qui agissent pour la protection de l’enfance ainsi qu’avec Madame Jana Zikmundova, Ambassadeur de Belgique. Pendant une partie du voyage et des visites Bernard était accompagné des quatre dames déjà mentionnées ainsi que de Luc Cantaert, donateur.

Une fois de plus, notre profonde reconnaissance va à tous nos amis belges pour leur si généreux soutien !

Didier Blondeau

Président